Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Jeune docteur, je crée mon job !

Grenoble INP

-

08/07/2019

En 2019, une ou un jeune docteur.e a le choix entre plusieurs orientations professionnelles : une carrière académique, une carrière industrielle, créer son job au sein d’une startup deeptech.

                

                             linksium.jpg                                                  

Conscients du rôle qu’ils peuvent jouer dans la construction d’un monde meilleur et forts de leur expertise scientifique, les jeunes docteurs veulent s’engager sur des projets qui répondent aux grands défis sociétaux à partir des innovations nées des laboratoires. La création d’entreprise leur permet de répondre à cette volonté.


Le contexte est favorable et des moyens incitatifs leur sont dédiés. Les SATT sont, sur leur territoire, un partenaire privilégié pour faire émerger et booster les projets ambitieux des jeunes docteurs. Sur le site Grenoble Alpes, 2ème pôle de R&D français, riche de 3700 doctorants, la SATT Linksium est engagée aux côtés des jeunes docteurs, pour leur réussite dans cette démarche.


Avec 4 ans de recul, les résultats de la SATT Linksium témoignent d’un dispositif rôdé : près d’1 startup sur 2 embarque une ou un jeune docteur.e.


Sur 33 startups créées par Linksium, 19 jeunes docteurs sont devenus entrepreneurs, c’est-à-dire co-fondateurs engagés dans le pacte d’associés.


Chez Linksium, 75% des projets donnent lieu à la création d’une startup avec un modèle économique et une équipe entrepreneuriale capables de créer de la valeur à grande échelle. Ces jeunes docteurs sont montés en compétence grâce au coaching interne à Linksium (maturation-incubation) sur les dimensions entrepreneuriales, managériales et financièresde l’entreprise pour créer les conditions de leurs startups deeptech.




54 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Grenoble INP

Des visières pour le personnel hospitalier

photo de profil d'un membre

Marie-Sophie LACROIX

07 avril

Grenoble INP

Aniss, étudiant à Grenoble INP - Phelma : "le confinement est une expérience très formatrice"

photo de profil d'un membre

Marie-Sophie LACROIX

03 avril

Grenoble INP

Une prothèse de main sur mesure

photo de profil d'un membre

Marie-Sophie LACROIX

03 avril